Pages Menu
Menu catégories

Posté par le Sep 30, 2016 dans Le Ciné du jeudi |

Le Ciné du Jeudi n°3

Le Ciné du Jeudi n°3

 

Charade est une comédie policière de 1963, réalisé par Stanley DONEN avec Audrey Hepburn et Gary Grant.

Le film débute par un plan panoramique au-dessus du plateau de Megève en Haute-Savoie.
Il est réalisé depuis le Mont d’Arbois, premier lieu de développement initial de la station. La terrasse comme un balcon, qui domine le paysage alpin (la chaîne des Aravis), est typique de ce désir des urbains (les touristes) de dominer la nature. Le « Restaurant Panoramique » est une appellation révélatrice de ce positionnement emblématique du point de vue dans les stations de montagne que l’on retrouve partout ou presque… Le paysage étant littéralement un spectacle (panorama est formé à partir de pan = tout, horama = spectacle en grec).

Captures d’écran de la séquence d’ouverture

Station emblématique des premiers sports d’hiver en France, Megève ou Mégève est une création de la famille Rothschild des années vingt. En effet, Noémie de Rothschild pendant la Première Guerre mondiale, est choquée de fréquenter les Allemands dans les stations suisses, notamment Saint-Moritz, et s’engage donc à trouver un lieu en France pouvant accueillir l’aristocratie européenne sans avoir à fréquenter les ennemis d’hier. Ce standing élévé, propre à cette station à l’époque, est révélé tant par les vêtements des acteurs principaux (la mode des sports d’hiver est déjà un marché) que par leurs registres de langages. Si le Baron de Rothschild n’apparaît pas à l’écran, il est en revanche évoqué dans la scène où Gary Grant rapporte le petit garçon auprès de sa mère.

Réserver d’abord à une élite, les sports d’hiver tendent à se démocratiser au cours des années quatre-vingt (Les Bronzés font du ski – 1979-). Cependant cette forme de tourisme hivernal est toujours le fait d’une minorité de français, en effet, seuls 8 % d’entre eux partent au ski au moins un an sur deux (INSEE 2016).


logo camera

 

Voir l’extrait du film