Pages Menu
Menu catégories

Posté par le Nov 15, 2016 dans Actions/Projets |

Du Bruit pour Rien – Une performance artistique de l’artiste Annaf

Du Bruit pour Rien – Une performance artistique de l’artiste Annaf

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine du 17 au 18 septembre 2016, les étudiantes du BTS Tourisme ont eu la chance de participer au projet artistique « Du Bruit pour Rien » d’Annaf en lien avec l’ancienne usine sucrière Desbassyns. Le thème des JEP cette année étant « Patrimoine et citoyenneté », l’artiste a voulu créer une œuvre qui sensibiliserait les passants sur le patrimoine culturel de notre île. Le rôle des étudiantes était de prendre des photos et de réaliser des vidéos du montage du projet, puis de faire la médiation culturelle lors de l’accueil du public des JEP.

La première étape de la performance artistique consistait à étaler de longues bandes de papier blanc sur les ruines afin de mieux distinguer les différentes pièces de l’usine. Le mercredi 14 septembre, l’artiste, aidée par les élèves de l’École de la 2ème Chance, a recouvert le sol de l’usine avec environ 1200m² de papier. Ce papier blanc avait pour premier rôle de symboliser l’absence d’effort pour sauvegarder les ruines de l’usine et le montrer à travers la symbolique du papier vierge.

La deuxième étape fujep-annaf-2t la prise de vue aérienne par un drone le jeudi matin. Puis tout au long de cette journée, l’artiste et les élèves se sont chargés de récupérer les bandes de papier et les transformer en une boule de papier géante. Lors de la confection de la boule, l’artiste a également enregistré le bruit du froissement du papier. Cette boule avait pour but de représenter les efforts faits pour valoriser notre patrimoine qui, malheureusement, finissent par être oubliés.

Lors des Journées Européennes du Patrimoine le samedi et le dimanche, les visiteurs pouvaient admirer l’œuvre et bénéficier des explications des étudiantes du BTS afin de mieux comprendre le message que l’artiste voulait faire passer. En visitant les ruines, ils pouvaient aussi entendre le bruit du froissement du papier et saisir le message de l’artiste : agissons pour valoriser le patrimoine réunionnais.jep-annaf-1

 

Constance CLOTILDE, TOUR 2B