Pages Menu
Menu catégories

Posté par le Nov 22, 2017 dans BTS Tourisme, Les dernières nouvelles |

Séminaire des BTS Tourisme : retour sur une rencontre avec deux artistes

Séminaire des BTS Tourisme : retour sur une rencontre avec deux artistes

 

 

Quand la photo et le dessin esquissent un rapport au voyage original

C’est dans le cadre du Séminaire des BTS Tourisme du lycée Evariste de Parny que deux artistes, Romain et Hippolyte, sont intervenus à l’invitation de M.CLEMENT afin de partager avec les étudiants leurs relations au voyage à travers deux approches artistiques différentes et complémentaires.

Romain Philippon se définit comme un « street photographer ».

Romain PHILIPPON

Il prend l’avion pour la toute première fois à l’âge de 22 ans pour faire un tour du monde.

C’est au cours de ce long périple (réalisé en plusieurs fois) qu’il va, entre autres, prendre en photo des personnes dans de profonds moments d’abandon, en train de dormir.

Cette humanité des peuples de la rue traversée et frappée d’épuisement va constituer le sujet de son premier livre.

Hippolyte quant à lui est un auteur-dessinateur-reporter.

photo de l'intervenant Hippolyte

Hippolyte

Contrairement à Romain, c’est très jeune qu’il prend l’avion. En effet, son père était agent de voyage et l’emmenait dans toutes ses inspections d’hôtel aux quatre coins de la planète. Ainsi, Hippolyte nous confie que durant toutes ses premières années, il a « voyagé » dans de multiples pays. Jusqu’au jour où il se retrouve au Liban (envoyé par sa mère) pour y faire du tourisme humanitaire. Et là, pour la première fois, il se rend compte de ce qui se passe au-delà des apparences factices des belles résidences hôtelières. La vie est en dehors des hôtels. Son regard sur le monde en sera changé à jamais.

À travers leurs récits de voyage et leur travail, nous avons pu approcher les impacts parfois négatifs du tourisme sur les territoires, qu’il s’agisse de la problématique du tourisme sexuel au Sénégal ou du tourisme de masse aveugle à la réalité de l’île de la Dominique des croisiéristes.
Parce que leurs regards sur leurs voyages sont riches et singuliers, cette rencontre pendant près de deux heures fut une découverte et un plaisir.

Ludivine EUPHRASIE (Tour 2A)