Pages Menu
Menu catégories

Posté par le Juin 2, 2019 dans Option Théâtre |

OPTION FACULTATIVE THEATRE AU LYCEE

OPTION FACULTATIVE THEATRE AU LYCEE

 

Fonctionnement de l’option 2019-2020

L’option est ouverte à tous les élèves de première du lycée, aucune expérience théâtrale préalable n’est exigée. Les règles de fonctionnement sont : la bienveillance, la solidarité dans le groupe, l‘assiduité aux cours et l’engagement définitif à l’inscription jusqu’en classe de terminale.

Les élèves travaillent, sous la responsabilité pédagogique d’un professeur certifié en ART option théâtre, en charge de l’option, Mme Nathalie Froment. Des comédiennes professionnelles de la Cie Lépok Epik (Mme Sylvie Espérance et Mme Lola Bonnecarrère), interviennent auprès des élèves. L’option à pour partenaire, une structure théâtrale professionnelle, Lespas culturel Leconte de Lisle de St PAUL.

L’objectif de cette option n’est pas de former des comédiens professionnels mais d’offrir à chacun l’occasion de s’exprimer, de prendre confiance en lui, de partager avec un groupe une expérience artistique et culturelle et d’acquérir des connaissances théâtrales. Il s’agit aussi de former des spectateurs éclairés en amenant les élèves à prendre conscience de choix dramaturgiques, à formuler des analyses des spectacles auxquels ils assistent.

L’option se compose de 3 Heures de cours hebdomadaires de théâtre, le lundi de 13 heures à 16 heures à Lespas culturel Leconte de Lisle en particulier.

Des regroupements d’heures sont organisés ponctuellement en week-end ou pendant certaines vacances scolaires pour approfondir un travail ou profiter de la présence d’artistes professionnels (stage). Des travaux et des étapes de travail sont présentés à des publics divers au cours de l’année.

 

  • La pratique théâtrale :

Elle est le coeur de l’enseignement. On aborde les différents éléments de la théâtralité : l’espace (apprendre à se situer par rapport à ses partenaires), le jeu (la voix, le regard, le corps et le mouvement, l’imaginaire), la place du texte (lectures, improvisations, découverte de textes et d’auteurs classiques et contemporains), la technique (rôle de la lumière, du son…), la scénographie, la vidéo, le masque, les costumes…Ces éléments sont abordés à partir des projets ou des thématiques choisis pour l’année par l’équipe professeure/intervenante et la structure d’accueil. Les projets sont construits en lien avec la programmation de Lespas culturel Leconte de Lisle et les artistes partenaires et les compagnies accueillies en résidence à Lespas culturel Leconte de Lisle.

  • L’école du spectateur :

Les élèves assistent obligatoirement à au moins 6 spectacles dans l’année, qui leur permettent de découvrir des textes, des auteurs, des metteurs en scène et des lieux culturels (Lespas culturel Leconte de Lisle, le théâtre sous les arbres, le CDNOI, le TEAT champ fleuri, le Séchoir…). Ces spectacles sont l’occasion d’un apprentissage du regard critique : on apprend à analyser des spectacles pour mieux les apprécier mais aussi pour enrichir sa propre pratique. Les rencontres avec des comédiens et metteurs en scène professionnels sont aussi au programme de l’option : échanges, répétitions ouvertes…

Enfin, les spectacles, comme le travail de jeu et de mise en scène durant les séances, mènent à la réflexion, enrichissent les connaissances culturelles et théâtrales historiques, dramaturgiques et le plaisir esthétique.

 

  • Le travail personnel de l’élève :

Il consiste essentiellement en des comptes rendus des séances de travail par la tenue d’un carnet de bord, spectacles vus, lectures, recherches, qui peuvent se faire oralement (exposés) ou prendre des formes diverses (maquettes, croquis, ébauches d’affiches, critiques de type journalistique, écriture d’une scène, dossiers…).

On exige simplement des élèves assiduité et engagement, écoute et participation, rigueur et plaisir du jeu.

  • Les compétences :

A la fin de son année de première, l’élève a acquis des compétences liées à la pratique théâtrale, des compétences culturelles et méthodologiques. Son engagement se poursuit  en classe de terminale.

  • L’évaluation :

Elle se fait en contrôle continu et apparait sur le bulletin scolaire de l’élève

 

Les avantages de choisir cette option :

L’option théâtre permet aux élèves de  s’initier au théâtre, d’acquérir une pratique, des connaissances, des techniques, d’élargir leur culture générale. Le travail peut leur permettre de prendre confiance en eux, d’être plus à l’aise dans leur corps et face à la prise de parole. En classe de première, elle est un complément aux séquences “théâtre” étudiées en français. Cette option facultative peut être  l’occasion de valoriser une pratique et un engagement artistique. Pour le baccalauréat, elle permet aux élèves de se préparer aux oraux (EAF, LV) et “au grand oral”. Dans le cadre de la procédure “Parcoursup”, de nombreuses écoles proposent des filières avec des options artistiques ou sportives et le parcours culturel des élèves est identifié et valorisé dans les filières sélectives.

 

                                                                                                          Nathalie Froment

                                                                                                          Professeure responsable de l’option

                                                                                                          nathalie.froment@ac-reunion.fr

 

 

 

« Ce n’est ni notre raison, ni notre intelligence qui nous rendent humains (…) C’est notre imagination qui nous rend humains. C’est elle la source de nos valeurs, la faculté grâce à laquelle nous nous créons en acquérant une autonomie individuelle et en devenant des membres responsables de la société (…) Grâce à elle nous devenons soit humains-soit inhumains. Car lorsque l’imagination n’est pas créatrice elle ne peut être que destructrice ( …) C’est à cause de cela que nous disposons du théâtre, et c’est pourquoi le théâtre est si important pour la démocratie. L’imagination ne peut pas s’enseigner, mais il est possible de la rendre créatrice (…) C’est ce que fait le théâtre scolaire. »

(Edward Bond in « théâtre-in-Education »)